Pad Thaï

Well, yes, pad thaï. I couldn’t simply leave Thaïland without speaking about pad thaï, it’s the national dish after all, but in the same time what can I say?
Everything has already been said about it, and every kind has already been cooked also ( and eaten unfortunately……). If I remember good I think it was the first dish I ate  when I arrived in the kingdom for the first time more then a year ago, in this obscur border town coming from Cambodia. Since then I’ve eaten probably hundreds of them, in every corner of Thaïland, some very good and of course in the same time some of them were very bad ( the worst which come to my mind are those sold in Khao San road…..).

Et bien oui, le pad thaï. Je ne pouvais quand même pas quitter la Thaïlande sans parler de pad thaï. C‘est le plat national après tout, mais en même temps, qu’est-ce que je peux dire ?
Tout a déjà été dit à ce propos, ainsi que cuisiné et aussi mangé. Si mes souvenirs sont bons, je crois même que c’est la première chose que j’ai mangé lorsque je suis arrivé pour la première fois dans le royaume il y a plus d’un an, dans cette obscure ville frontalière avec le Cambodge. Depuis j’en ai sûrement mangé des centaines dans chaque recoin de Thaïlande, certains très bons et évidemment d’autres horribles (les pires étant sans conteste ceux servis dans Khao San road).

There’s pad thaï just about everywhere, everybody cooks it and everybody loves it, and I have to admit, I love it too. And so on I tried to simply find the best pad thaï in Bangkok, and it happens that I didn’t need to walk far to find it, a short 15min from Khao San road and here we are, Thip Samai, the most legendary place in Bangkok if you’re talking about fried noodles. The place is big but the queue is even bigger, on the walls there’re photos from the royal family and many others officials coming eat here, newspaper and magazines awards, and all kind of different things that shows that pad thaï is a serious business here.

IMG_0674

On trouve du pad thaï partout, tout le monde en fait et tout le monde l’aime, et je dois bien admettre que moi aussi j’en suis fou. Et c’est ainsi que j’ai essayé de trouver le meilleur pad thaï de Bangkok. Il s’est avéré que je n’ai pas eu à chercher bien loin : à 15 petites minutes de marches de Khao San se trouve Thip Samai, l’endroit le plus légendaire de Bangkok si l’on parle de nouilles. Le restaurant est grand mais la queue l’est d’autant plus. Aux murs on peut voir des photos de la famille royale et autres officiels venus se remplir l’estomac ici, des journaux et des magazines avec des dizaines de récompenses et plein d’autres choses qui montrent bien qu’on est pas là pour plaisanter.

IMG_0821

But first let me introduce you to thaï flavours. Sitting down on every thaï table, you’ll find 4 small pots on display containing dry chilli, sugar, vinegar and fish sauce.
Those four flavours (spicy, sweet, sour and salty) are the fundamental basis of thaï food and the way every dish is balanced. Once you’ve got your plate or bowl in front of you you’re supposed to employ every seasoning on your own individual standard until it reach perfection (on your own taste of course).
That makes every dish an exercise of balancing these four flavours.

Mais avant toute chose, une petites introduction au monde des saveurs thaï est nécessaire. À chaque table de Thaïlande vous allez trouver un petit présentoir avec 4 différents pots contenant du chili séché, du sucre, du vinaigre et de la sauce de poisson. C’est 4 saveurs (épicée, doux, aigre et salé) sont les fondamentaux de la cuisine thaï et c’est avec eux qu’un plat est assaisonné. Une fois que vous avez votre plat en face de vous, vous êtes supposé employer chacun des assaisonnements jusqu’à ce que le plat soit parfait (selon votre propre goûts évidemment). Chaque plat devient un délicat jeu de balance entre ces 4 saveurs.

IMG_0746 IMG_0823 IMG_0857

Once you get this, you can start order, Thip Samai doesn’t have a wide menu, they’ve pad thaï, pad thaï and pad thaï, with some small variations.
For those who’ve never been to Thaïland ( what are you waiting for!!), pad thaï is basically thin rice noodles fried with (originaly) fresh shrimps, bean sprouts, tofu, egg and served with half a lime and chinese chives.

Une fois que c’est fait, on peut commencer. Thip Samai n’a pas un large menu, il y a du pad thaï, du pad thaï, et encore du pad thaï, avec quelques variations.
Pour ceux qui n’ont jamais été en Thaïlande (vous attendez quoi ?) le pad thaï consiste en de fines nouilles de riz sautées avec de petites crevettes, des pousses de bambous, du tofu, des l’œuf, servies avec un demi citron vert et de la ciboulette.

The classic will never be a bad choice.  Le classique ne sera jamais un mauvais choix.

IMG_0668

The egg-wrapped version.  La version enveloppée dans un œuf.

IMG_0817

But my favorite is the one cooked in shrimp fat which gives color to the noodles and a special indescribable and fantastic flavour to the whole dish.

Mon préféré reste celui cuit dans la graisse de crevettes qui colore les nouilles et donne un goût indescriptible et fantastique au plat.

IMG_0828

Publicités
Catégories : Thailande | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :