Culinary daredevil

The somewhat poor reputation of Filipino food probably springs from the few unusual dishes which are common in the Philippines. As part of my duty, I tried most of them. Here are the results:

La mauvaise réputation de la cuisine des Philippines s’explique peut-être par les quelques plats inhabituels qui sont communément mangéw ici. Évidemment, j’ai testé la plupart d’entre eux :

Dinuguan
Pork blood and offal/ sang de porc et abats

IMG_1290

Probably one of the worst looking meals for foreigners, I had it standing in front of me for 5 minutes before trying and I was quite surprised that it’s a actually warm (I tough it was a cold dish). This directly changed the idea I had of the dish. The blood gravy is a bit spicy, made with garlic, chili and vinegar. The offals swimming in it are typically lungs, kidneys, intestines, ear, heart and snout.
Served with rice, it’s actually not as bad as it looks.

Certainement un des plus repoussants pour les étrangers. Je l’ai eu devant moi pendant 5 minutes avant de me lancer et la première surprise est venue du fait que ça soit chaud, et ça change directement l’idée que j’avais du plat. Le sang est épaissi à la cuisson, un peu épicé, on y retrouve de l’ail, du piment et du vinaigre. Les abats qui nagent dedans sont généralement les poumons, foies, intestins, oreilles, cœurs et groins.
Servis avec du riz, ce n’est pas aussi terrible que ça en a l’air.

Sisig
Minced fried pork head/ tête de porc haché et frit

IMG_1294

The dish arrived at the table on a small and very hot iron skillet so the egg which is added at the end of the preparation gets slowly cooked and is then mixed with the meat. Sisig is seasoned with chili peppers, soy sauce, vinegar and calamansi (the local lime) juice.
Well, I quite liked it. Once the meat is fried you won’t notice what it is anyway (apart from the small pieces of cartilage that you chew on).

Le plat est servi dans un petit poêlon très chaud, de telle sorte que l’œuf qui est ajouté en toute fin de préparation a le temps de cuire pendant quelques secondes avant d’être mélangé à la préparation. Le sisig est assaisonné avec du piment, de la sauce soja, du vinaigre et du jus de calamansi (le citron vert local).
Et bien c’est plutôt bon j’ai envie de dire, et dans tous les cas, une fois que la viande est cuite on ne reconnait plus ce que c’est (à part peut-être quand on tombe sur un petit morceau de cartilage).

On the barbecue:

IMG_1304IMG_1311
chicken feet/ pied de poulet

IMG_1324

It’s basically eating the skin, which has a nice grilled and smoked flavour, because you can’t get rid of the bones which are inedible, apart from maybe the very end which is then very crispy.

Ça consiste principalement à manger la peau, étant donné que les os sont trop durs, à part peut-être les extrémités qui sont très croustillantes.

Chicken head/ tete de poulet

IMG_1327


It’s all nibbles here. There’s only small piece of meat all around so most of the time your teeth will meet the skull. The crucial moment is when your choppers accidentaly get a few inches too far into the head at some point and get a chewy part – that’s the brain.

Là c’est du grignotage tant les morceaux de viande proprement dit sont petits et éparpillés partout autour, donc la plupart du temps on se casse les dents contre le crâne.
Le moment crucial arrive quand  les dents s’enfonce d’un seul coup un peu plus que prévu, bravo vous avez trouvé la cervelle!

Others barbecued snacks / quelques autres au barbecue:

IMG_1318
chicken intestines/ intestins de poulet
pork skin/ peau de porc
pork blood/ sang de porc
chicken liver/ foie de poulet

And last but not not least/ le dernier mais pas des moindres:

Balut:

Here we are, yes, balut!! It’s probably the most disturbing food for foreigners in all Asia, but before telling you about my experience, let’s make clear what balut exactly is.
Balut is a duck egg which has been hatched for 3 weeks more or less (depending on the consistency you want to get). The egg is then steamed and sold in the street as a snack, and Filipinos love balut. It’s a real delicacy here: People eat some when they’re getting out of work, eat it on the way home in the bus, etc……Even tought they love it, most of them agree that’s it’s not really good looking, that’s why balut is commonly sold at night time when it’s dark, to avoid any horror visions.
Technically this little beast is a cholesterol bomb, the yellow part contains on it’s own 359mg while the maximum daily dose recommended is 300. In other words, if you eat several in a row, you might feel dizzy.
The most common and favorite balut is the « higop« : It’s 18 to 19 days old and boiled for 15 minutes. Inside you’ll get the « juice » ( the white basically which is really liquid), a boiled yellow, and a small and cute little foetus. In contrast to the « higop » you have the « tuyo » (meaning « dry » in Filipino) which is 20-21 days old. There’s no more juice in it and the foetus is more developed.

On y vient, et oui, le balut !! C’est probablement le met le plus dérangeant pour un étranger dans toute l’Asie, mais avant de vous raconter mon expérience, éclaircissons un peu les choses quand à ce mystérieux œuf.
Le balut est un œuf de cane couvé pendant 3 semaines à peu près (selon la consistance qu’on souhaite obtenir), l’œuf est ensuite cuit à la vapeur tel quel, dans sa coquille et vendu dans la rue. Les Philippins adorent le balut, c’est le snack le plus commun ici : on en achète en sortant du travail, on le mange dans le bus en rentrant chez soi. Le jambon-beurre local en quelques sortes ! Mais la plupart d’entre eux veulent bien admettre que ce n’est pas très beau à voir, c’est pourquoi le balut est généralement vendu à la tombée de la nuit, quand il fait sombre, pour éviter toute vison d’horreur.
Techniquement c’est une vrai petite bombe de cholestérol, rien que le jaune contient 359mg alors que la dose quotidienne maximum recommandé est de 300mg, en d’autres termes, si vous en mangez plusieurs d’affilée vous risquez d’avoir la tête qui tourne.
Le balut le plus commun et le plus populaire est le « higop« , couvé pendant 18-19 jours et bouilli 15 min. Dedans on trouvera le « jus » (en gros le blanc, mais vraiment liquide), un jaune normal, et un joli petit fœtus.
Il y a aussi le « 
tuyo » ( qui signifie « sec » en philippin) qui est couvé 20-21 jours et qui est donc plus proche de l’éclosion, il n’a plus de jus et le foetus est plus développé.

IMG_1394

Now that you’re familiar with it, it’s time to eat! Luckly I met this young cool Filipino called Albert and he was happy to show me how to do it.

Maintenant que vous savez tout, il est temps de manger ! Par chance j’ai trouvé un jeune super cool prénommé Albert qui était ravi de me montrer comment le manger dans les règles de l’art.

IMG_1393

Unlike a boiled egg, you start at the flat part because there’s a pocket of air so it’s easier to open it. Once it’s open you add spiced vinegar and drink the juice. At this point I felt already quite proud, but that was only the beginning….

À l’inverse d’un œuf à la coque, on attaque le balut par la partie la plus plate de la coquille, car il y a à cet endroit une poche d’air qui permet de l’ouvrir plus facilement. Une fois qu’il est ouvert on y ajoute du vinaigre pimenté et on boit le jus. À ce moment-là j’étais déjà assez fier de moi, mais le plus dur reste à faire….

IMG_1389

Then you take off the rest of the shell so the yellow and the foetus appear clearly. Some locals add a bit of salt at this point so I did it too. My advice: don’t wait too long while watching it, otherwise you won’t eat it anymore.

On enlève ensuite le reste de la coquille pour faire apparaître le jaune et le fœtus, certains locaux ajoutent un peu de sel à ce moment là, ce que j’ai fait également.
Mon conseil : n’attendez pas trop longtemps en le regardant, sinon vous ne le mangerez plus !

IMG_1392

And there it goes, all at once!!! Chew, don’t think about anything, swallow, done!!! Oh my gosh I did it!! I needed a big sip of water after but I did it. I haven’t really felt the foetus, I directly felt the taste of the yellow so it wasn’t as horrible as I thought.
Well now I can truly leave the Philippines fully satisfied of my trip.

Et c’est parti, tout en une bouchée !! Mâche, ne pense à rien, avale, c’est fait !! Oh mon Dieu je l’ai mangé !! J’ai bu une bonne gorgée d’eau dans le foulée mais je l’ai fait !!
Je n’ai pas vraiment senti le fœtus car le goût du jaune a recouvert le tout, et je ne vais pas m’en plaindre !

Je peux maintenant quitter les Philippines avec le sentiment du devoir accompli.

Publicités
Catégories : Philippines | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :