Malaisie

Snacks and sweets

J’adore commencer ma journée en marchant jusqu’à Jalan Argyll et prendre mon petit déjeuner chez Roti Canai, un des restaurants indiens de Penang. Et généralement je ne prend ni plus ni moins que la spécialité maison qui a donné son nom au restaurant. Le Roti Canai est un pain plat et feuilleté d’origine indienne, moelleux et aérien à l’intérieur, croustillant et doré à l’extérieur. La préparation et la cuisson sont un spectacle en soit, la pâte est tournoyée en l’air avant d’être jetée sur la table jusqu’à obtenir la finesse voulue. Commence alors la cuisson sur une grande plaque en métal à grand renfort de beurre et d’huile. À ce moment-là est ajoutée une éventuelle garniture pour obtenir un roti planta (beurre), roti bawang (oignons), roti tellur (œuf) et ainsi de suite.

One of my favorite way to start a day in Penang is to head to Roti Canai in Jalan Argyll to have a Indian-Muslim style breakfast. And my favorite here is, well, the eponymous Roti Canai. A flat bread which is soft, buttery and fluffy in the inside, and crispy and flaky on the outside. The process to prepare it is a show at itself, as the dought is tossed and spun in the air before being smashed on the table until it becomes a very thin sheet ready to be cooked on a hot iron skillet with lots of oil and butter.
Then it’s time to add any garnish depending on what you’ve ordered, Roti Planta (butter), Roti Bawang (onions), Roti Tellur (egg), and so on. The dough is then folded over the stuffing in order to close it and finish the cooking process until the outisde layers got a golden colour.

roti canai 3roti canai 4

Une fois cuit, on peut le manger avec tout type de curry et de dhal, ou simplement tel quel, comme ce jour-là, un roti bawang et un roti planta avec un excellent thé indien.

Once it’s cooked, you can choose to eat it either plain or with any kind of curry or dhal.
I like mine often without anything else that the stuffing, having usually a Roti Bawang and a Roti Planta together with a hot and delicious glass of indian tea.

roti canai 7

Au moment où une petite faim pointe le bout de son nez, rien de meilleur que quelques Apom Balik, la crêpe version Georgetown. Elle est très fine et légère, croustillante à l’extérieur et savoureuse au milieu et surtout délicieuse ! L’Apom Balik est recouverte de cacahuètes écrasées qui lui donnent encore plus de croustillant et de maïs doux qui lui donne un goût légèrement sucré. Vous pouvez aussi le déguster nature : dans ce cas demandez l’Apom Tellur (œuf). Il y a des vendeurs d’Apom Balik à peu près partout dans Georgetown et vous seriez malchanceux d’en trouver un mauvais. Étant assez petit et léger, on peut facilement en manger 4 ou 5.

When talking about sweets, another local favorite is Apom Balik, Georgetowns own version of the pancake. It is very thin and light, a bit crusty around and fluffy in the middle, and absolutely delightful! The usual Apom Balik is covered in the middle with crashed peanuts and sweet corn which adds even more crunchyness to the snack.
If you better like it plain, just ask for Apom Tellur (egg). There’s many Apom street stall in Georgetown and they are tasty almost everywhere. Being small and light, you can easily eat around 4 or 5.

apom telur apom balik 1

Encore un peu de place pour un dessert ? Car ça serait une honte de passer à coté du Cendol, un des desserts les plus rafraîchissants qu’il m’ait été donner de goûter ! Et sous la chaleur de Penang ce n’est pas du luxe ! Voyez plutôt : un bol de glace pilée, des haricots rouges, des « nouilles » sucrées faites à bases de farine de riz et de pandan, une herbe locale qui leur donne leur couleur verte. Le tout est arrosé de sirop de palme et de lait de coco. Je vous accorde le bénéfice du doute quant à l’aspect général du dessert, mais une fois la première cuillère avalée, je défie quiconque de résister au Cendol ! Pour trouver le meilleur vendeur, suivez simplement les locaux jusqu’à Lebuh Keng Kwee.

cendol 1

Still have some space for dessert? It would be a shame not to try Cendol, one of the most refreshing dessert I tried in Asia. And there’s nothing netter to get a break from Penang’s heat. Have a look: a full bowl of shaved ice, red beans,sweet chewy noodle-like made from rice flavour that gets it’s green colour from a local herb called Pandan. Palm syrup and coconut milk is then poured into the bowl giving the dessert a very sweet and fresh taste. It might maybe not looking very good but once you had the first spoon you won’t have enough of it. To get the best one, simply follow the local’s to Lebuh Keng Kwee.

cendol store 3

Publicités
Catégories : Penang | Un commentaire

Noodles dishes

Being dominately chinese, it’s no surprise that noodles are everywhere in Georgetown, Penang’s capital.
The one you’re the most likely to come across is Mee Goreng, Penang’s version of the typical fried noodles that you can find in every south-east asian country.
Mee Goreng employs chinese styles ingredients as beansprouts, tofu and ,of course, noodles. Fried in a thick and spicy tomato gravy, the dish is served garnish with sliced lettuce, and a slice of lime.

La ville étant majoritairement chinoise, ce n’est pas une surprise de trouver des plats de nouilles absolument partout à Georgetown.
Le plus répandus est le Mee Goreng. C‘est la version d’ici des fameuses nouilles sautées que l’on trouve dans chaque recoin d’Asie du sud-est.
La plupart des ingrédients du Mee Goreng sont d’origines chinoises : pousses de soja, tofu et évidemment, les nouilles.
Cuisiné avec une sauce tomate légèrement épicée, le plat est servi garni de laitue finement coupée et d’un demi citron vert.

mee goreng

The version pictured here is the basic and bland one but since you can find Mee Goreng in almost every corner of Georgetown, each vendor add his own twist to the dish, either with potatoes, fried shallots or even squid. Try them all!

La version de la photo est la plus classique mais on trouve du Mee Goreng pratiquement partout et chaque vendeur y ajoute sa touche, avec soit des patates, des échalotes frites ou même des calamars.
Essaye- les tous !!

The other noodles dish (which is also my favourite) is Char Koay Teow. It combines flat rice noodles (Koay Teow) cooked with thin slices of chinese sausage, cockles, prawns, beansprouts and eggs. The dish is seasoned with soy sauce and dried chili and had a particular taste from being cooked generaly in lard. It’s rich, oily and a bit spicy, and as for Mee Goreng, you’ll fin dit pretty much everywhere in Penang but my favorite is at Kedai kopi Ho Ping, at the junction from Jalan Penang and Kampung Malabar.

char koay teow 2

L’autre plat de nouilles (vers lequel va ma préférence) est le Char Koay Teow. Fait à partir de nouilles de riz plates (Koay Teow) cuites avec de fines tranches de saucisse chinoise, des crevettes, des pousses de soja et des œufs, le plat est assaisonné avec de la sauce soja et du piment séché et tient son goût particulier du fait qu’il est généralement cuit dans du saindoux. Le Char Koay Teow est riche, savoureux et légèrement épicé et comme pour le Mee Goreng, on le trouve à peu près partout à Penang. Mais mon préféré se trouve à Kedai Kopi Ho Ping, au coin de Jalan Penang et de Kampung Malabar.

Catégories : Penang | 3 Commentaires

Penang’s signature dish

Another great place to eat in Penang is the Gurney Drive Hawker centre. This open air place along the seaside comes to life in the evening when every vendor start to cook every kind of food and the entire area is quickly covered with various great smells so you cannot choose where to start. At this point I decided to become familiar with the well known ( if not world famous) Penang Laksa.
Thats one of Penang’s signature dish (it was actually ranked 7th in « CNN’s World’s 50 most delicious foods » 2011 list) and it’s actually a Penang version of the original dish called Assam Laksa.
Penang Laksa is a thick rice vermicelli dish served in a fish-based broth and garnished with choped ginger flower bud, sliced onions, cucumber, lettuce, red chilies, mint leaves and drizzled with a thick prawn paste called « Hae Ko ». Hae Ko give the Penang Laksa a flavour who sets it apart from other Laksa served in Malaysia.

Sounds already very good isn’t it? Well, you’ll be surprised if I tell you that what make the dish even more delicious is the intense and full-flavoured fish broth.
The broth is made of poached, boned mackerels stewed together with lemongrass, chilies and tamarind (assam in malay). A spoonfull of this will act as an explosion of flavour in your mouth, so imagine an entire bowl!

 
Le Gurney Drive Hawker Centre est un autre lieu incontournable quand on veut manger à Penang. Les dizaines de vendeurs ambulants regroupés le long de la mer commencent à cuisiner à la tombée de la nuit et peu de temps après, cette immense place à ciel ouvert est envahie d’odeurs de toutes sortes, meilleures les unes que les autres, à tel point qu’on ne sait pas par où commencer lorsqu’on arrive. Mais ce soir-l,à j’avais décidé de me familiariser avec le fameux et mondialement connu Penang Laksa.
Ce plat emblématique de Penang est composé d’épais vermicelles de riz servis dans un bouillon de poissons et garnis de gingembre haché, d’oignons coupés, de concombres, de laitue, de piments rouges, de feuilles de menthe et arrosé d’une épaisse pâte de crevettes appeler « Hae Ko ». Cette pâte donne au Penang Laksa une saveur qui le différencie des autres Laksa servis en Malaisie.
Jusque-là c’est déjà pas mal, mais vous serez surpris d’apprendre que ce qui élève encore le niveau du plat est l’intense bouillon de poissons qui l’accompagne.
Ce bouillon est fait à partir de maquereaux désossé et poché cuit à l’étouffée avec de la citronnelle, du piment et du tamarin (assam en malay, du nom original du plat, Assam Laksa).
Une cuillère de ce bouillon vous fait l’effet d’une explosion de saveur sur votre palais, alors imaginez un bol entier !

penang assam laksa 1

After this, I feel like having dessert, and despite Asia is quite poor about decent dessert, Penang has still some to offer. One of them is Rojak!
Behind this name meaning mixing in malay is a simple fruit salad made of pineapple, mango, green mango, green apple, champoo, guava and other typical asian fruits. The Penang version also include cucumber and tofu.
The twist here lays on the dressing, and you’d better be ready for this! It is made of sugar, honey, lime juice, sesame seeds, chili and……prawn paste! The mix has a consistence and texture close to toffee. To finish, the dessert is topted with crashed peanuts. I wouldn’t be able to describe the taste, but Rojak is surprisingly very good!

Après ça, une envie de dessert me taraude, et bien que l’Asie en général soit pauvre en dessert digne de ce nom, Penang en a quelques-uns sous la main.
Parmi eux le Rojak! Derrière ce nom signifiant mélanger en malay se cache une simple salade de fruit composée de la plupart des fruits que l’ont peut trouver en Asie : ananas, mangue, mangue verte, pommes verte, jamalac, goyave et autres fruits typiquement asiatiques (la plupart inconnus au-delà des limites du continent), et également du concombres et du tofu.
Ce qui fait l’originalité du dessert (car vous vous doutez bien qu’il y en a une!) c’est la « sauce ». Attention, accrochez-vous à votre palais !!  Elle est composée de sucre, de miel, de jus de citron, de graines de sésames, de piment et pour finir de… pâte de crevettes ! Le mélange a une consistance et une texture proches de celle du caramel liquide. Des cacahuètes écrasées donnent la touche finale au dessert. Je ne saurais comment décrire le goût pour le moins spécial, mais aussi surprenant que cela puisse paraître, le rojak est délicieux !

rojak 1

Catégories : Penang | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.